Les électrolyses


Mes protocoles

Avec électricité :

CO2ZnO

- Électrodes : bâton de carbone Ø 8mm, longueur(L) 14cm (cathode) - plaque de zinc (99,99% zinc) longueur 14cm, largeur(l) 1,5cm, épaisseur(ép) 1,5mm (anode).
- Solution saline : eau déminéralisée + 3% de sel de Guérande + cuillérée à café (càc) de bicarbonate (bicar) = Ph 8,4 (le tout filtré avant utilisation).
- Pot en verre.
- Porte électrode : cul de bouteille plastique puis maintenant jeu de pinces à linge. Prochainement : mieux...
- Bulleur : d'aquarium, modèle Stick Air de Zolux. Tenu par ventouse sur le pot. Tuyau d'aquarium souple. Le tuyau est orienté vers le bas de l'anode.
- Temps : ½h sans bulleur pour polariser les électrodes, puis bulleur. Temps total 30h puis stop. Evacuation immédiate des électrodes. ½h de repos puis aspiration des eaux mères (l'eau qui a servi à la production) récoltée dans un bidon spécial eaux mères CO2ZnO. Remplacé par la 1ère eau de dessalage (eau déminéralisée).
- Dessalage (lavage) : trois. Eau aspirée avec seringue dédié au CO2ZnO. Récoltée dans un bidon spécial dessalage CO2ZnO. De 2h à 12h (jusqu'à 24h) entre chaque dessalage (en 24h tu peux verser directement du pot dans le bidon, le gans étant bien compact au fond).
- Électricité : régulé par un [DC-DC Step Down Power Supply Adjustable Module] alimenté par un transfo 12V (transfo d'ordi). 0,84V (variable à ajuster pendant le temps de l'électrolyse de +/- 2%), 0,09A stable.
- Récolte : à la fin du 3ème dessalage, parfois du 2ème (test de l'eau avant décision).
- Étiquetage : chaque gans porte un n° répertorié dans un cahier avec décrit son protocole de fabrication, horaires, soucis, résultats, etc... N° collé sur le bocal pour référencement.

- Stockage : dans des bocaux en verre, bouchon en métal possédant un joint fin et souple (matériau étrange, blanchâtre et légèrement élastique) pour l'étanchéité. Stocké dans mon lieu de vie, à la lumière du jour, puis de l'éclairage électrique (led), puis de la nuit.



CuO

- Électrodes : bâton de carbone Ø 8mm, longueur(L) 14cm (cathode) - spirale cuivre Ø 8mm (fil de cuivre de Ø 2,5mm), L=14cm (anode).
- Solution saline : eau déminéralisée + 3% de sel de Guérande + cuillérée à café (càc) de bicarbonate (bicar) = Ph 8,4 (le tout filtré avant utilisation).
- Pot en verre.
- Porte électrode : cul de bouteille plastique puis maintenant jeu de pinces à linge. Prochainement : mieux...
- Bulleur : d'aquarium, modèle Stick Air de Zolux. Tenu par ventouse sur le pot. Tuyau d'aquarium souple. Le tuyau est orienté vers le bas de l'anode.
- Temps : ½h sans bulleur pour polariser les électrodes, puis bulleur. Temps total 12h puis stop. Evacuation immédiate des électrodes. ½h de repos puis aspiration des eaux mères (l'eau qui a servi à la production) récoltée dans un bidon spécial eaux mères CuO. Remplacé par la 1ère eau de dessalage (eau déminéralisée).
- Dessalage (lavage) : trois. Eau aspirée avec seringue dédié au CuO. Récoltée dans un bidon spécial dessalage CuO. De 2h à 12h (jusqu'à 24h) entre chaque dessalage(en 24h tu peux verser directement du pot dans le bidon, le gans étant bien compact au fond).
- Électricité : régulé par un "DC-DC Step Down Power Supply" alimenté par un transfo 12V (transfo d'ordi). 1,57V (variable à ajuster pendant le temps de l'électrolyse de +/- 2%), 0,06A stable. Le + se connecte sur l'anode (cuivre), le - sur la cathode (carbone).
- Récolte : à la fin du 3ème dessalage, parfois du 2ème (test de l'eau avant décision).
- Étiquetage : chaque gans porte un n° répertorié dans un cahier avec décrit son protocole de fabrication, horaires, soucis, résultats, etc... N° collé sur le bocal pour référencement.
- Stockage : dans des bocaux en verre, bouchon en métal possédant un joint fin et souple (matériau étrange, blanchâtre et légèrement élastique) pour l'étanchéité. Stocké dans mon lieu de vie, à la lumière du jour, puis de l'éclairage électrique (led), puis de la nuit.



CH3

-

- Électrodes : bâton de carbone Ø 8mm, longueur(L) 14cm (cathode) - plaque de fer L=14cm , l=1cm, ép=2mm (anode).
- Solution saline : eau déminéralisée + 3% de sel de Guérande + cuillérée à café (càc) de bicarbonate (bicar) = Ph 8,4 (le tout filtré avant utilisation).
- Pot en verre.
- Porte électrode : cul de bouteille plastique puis maintenant jeu de pinces à linge. Prochainement : mieux...
- Bulleur : d'aquarium, modèle Stick Air de Zolux. Tenu par ventouse sur le pot. Tuyau d'aquarium souple. Le tuyau est orienté vers le bas de l'anode.
- Temps : ½h sans bulleur pour polariser les électrodes, puis bulleur. Temps total 18h puis stop. Evacuation immédiate des électrodes. ½h de repos puis aspiration des eaux mères (l'eau qui a servi à la production) récoltée dans un bidon spécial eaux mères CH3. Remplacé par la 1ère eau de dessalage (eau déminéralisée).
- Dessalage (lavage) : trois. Eau aspirée avec seringue dédié au CH3. Récoltée dans un bidon spécial dessalage CH3. De 2h à 12h (jusqu'à 24h) entre chaque dessalage(en 24h tu peux verser directement du pot dans le bidon, le gans étant bien compact au fond).
- Électricité : régulé par un "DC-DC Step Down Power Supply" alimenté par un transfo 12V (transfo d'ordi). 1,07V (variable à ajuster pendant le temps de l'électrolyse de +/- 2%), 0,09A stable. Le + se connecte sur l'anode (cuivre), le - sur la cathode (carbone).
- Récolte : à la fin du 3ème dessalage, parfois du 2ème (test de l'eau avant décision).
- Étiquetage : chaque gans porte un n° répertorié dans un cahier avec décrit son protocole de fabrication, horaires, soucis, résultats, etc... N° collé sur le bocal pour référencement.
- Stockage : dans des bocaux en verre, bouchon en métal possédant un joint fin et souple (matériau étrange, blanchâtre et légèrement élastique) pour l'étanchéité. Stocké dans mon lieu de vie, à la lumière du jour, puis de l'éclairage électrique (led), puis de la nuit.

Sans électricité :

CO2ZnO


CuO


CH3


Gans d'O2Q (eau de Quinton) (protocole idem pour l'eau de mer)

- 1 pot en verre d'un litre ou une bouteille en verre (goulot large de préférence).
- 900ml d'eau de Quinton (attention à la qualité ! Non chauffée, non ionisée, non passée aux rayons gamma, etc..).
- 100ml d'eau déminéralisée ou distillée.
- 1 càc de soude caustique (Naoh).
- Verse tes 900ml d'eau de Quinton dans ton récipient.
- Tu chauffes tes 100ml d'eau distillée, puis tu y rajoutes la càc de soude caustique. Il y a immédiatement production de vapeur et de chaleur (tu peux te protéger en mettant masque, gants et lunettes. À toi de voir...). Puis tu laisses ta préparation refroidir à température ambiante.
- Lorsque ta préparation à la soude caustique est à la même température que la pièce, verse là dans le récipient contenant l'eau de Quinton. Remue immédiatement toute la préparation (cuillère en plastique, de préférence nanocoatée).
- Le gans apparait instantanément. Puis il se dépose doucement au fond du récipient, en quelques heures, quelques jours. Laisse le bien se déposer au fond, ce qui prend entre 3 à 5 jours.
- Laver (dé-caustiquer) le gans. Je fais au minimum 5 lavages pour être certain d'avoir enlevé toutes traces de soude caustique. Tu procèdes de la même façon que pour les autres gans. Avec une seringue (dédiée à l'O2Q) tu pompes l'eau au-dessus du gans, jusqu'à un petit peu avant le gans, et tu la remplaces par de l'eau déminéralisée ou distillée. Tu fermes ton bocal et tu le brasses. Puis tu laisses reposer. Au bout de plusieurs heures (généralement je laisse passer 24h) tu recommences la même manip.
- Récolte : à la fin du 5ème dessalage, parfois du 6ème (test de l'eau avant décision), je transfère le gans d'O2Q obtenu dans son contenant final.
- Étiquetage : j'étiquette le gans avec un n° collé sur le bocal pour référencement.
- Stockage : dans des bocaux en verre, bouchon en métal possédant un joint fin et souple (matériau étrange, blanchâtre et légèrement élastique) pour l'étanchéité. Stocké dans mon lieu de vie, à la lumière du jour, puis de l'éclairage électrique (led), puis de la nuit.

Le matériel :

- Le carbone : sur le web, [Aliexpress.com].
- Le cuivre : sur le web, Aliexpress.com ou [Geant-beaux-arts.fr] pour les plaques, en magasins de bricolage pour le fil.
- Le zinc : sur le web chez [Charbonnelshop.fr]
- Le fer : clous en magasin de bricolage.
- Les seringues : sur le web chez Aliexpress.com.
- Les bocaux en verre : de confiture ou autres, récupération, recyclage.
- L'eau déminéralisée : en supermarché par bidons de 5l. Il y a régulièrement des promotions, à surveiller et faire les stocks.
- Le bicarbonate de soude : Chez Gamm Vert
- L'eau de Quinton : the best adress [Boutique.csbs.fr].
- Le sel de Guérande : en supermarché ou magasin bio. Lavé sans additif. Si non lavé, il faudra laisser décanter la solution saline plusieurs jours puis filtrer.
- Le bulleur : chez Gamm Vert ou sur le web.
- Les fils électriques de liaison : en magasins de bricolage.
- Les bandes Ph : chez Gamm Vert ou sur internet.
- Le modulateur électrique [DC-DC Step Down Power Supply Adjustable Module]

sur le web chez [Banggood].
- Les outils : pinces plates, longs bec, coupantes, tournevis, ciseaux, etc.., en magasins de bricolage.
- Les gants : de protection pour la soude en magasin de bricolage. Gants fins pour la manip des cuivre ou de la fabrication des patchs, en supermarché.
- Etc...
avatar Yv
Om El Morya
Yv